Monsieur l’agent s’en va à l’hôtel

Hier matin, La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (qui aurait vraiment besoin d’un acronyme officiel… héhéhé) appelait les militant(e)s de tous les horizons à bloquer l’accès au Centre de commerce mondial. Mais celui-ci ayant été préventivement fermé, selon ce qu’on m’a dit, le groupe a traversé la rue avec ses cliques, s’est claques et ses banderoles pour bloquer la Tour de la Bourse ainsi que l’hôtel Delta, celle-ci étant aussi une porte vers la tour.

Si le blocage des autres accès à la tour s’est déroulé dans le calme, la direction de l’hôtel n’a pas trop apprécié d’avoir des « pouilleux » sur son terrain et a demandé à la police d’intervenir. Ce que celle-ci a fait progressivement jusqu’à midi, environ, où tou(te)s les manifestant(e)s étaient hors du terrain de l’hôtel… mais où celui-ci était ironiquement encore bloqué par la police.

[photo format= »650″ date= »20120216″ numero= »440″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120216″ numero= »467″ haut= »670″]

Je vais sortir davantage de photos, surtout de l’activité aux autres portes. Car il n’y a pas seulement eu de l’action avec la police, il y a eu toutes sortes d’autres choses.

2 réflexions au sujet de « Monsieur l’agent s’en va à l’hôtel »

  1. Juste une petite précision: Nous avions en effet annoncé publiquement que nous bloquerions le Centre de commerce mondial, mais c’était pour lancer les autorités sur une fausse piste (ce qui a fonctionné). Notre cible (réelle, mais gardée secrète) était la Tour de la Bourse.

    Marie-Eve Rancourt

Laisser un commentaire