La nuit des longues expos

Hier soir, je suis sorti dans le Vieux-Montréal pour cueillir de nouveaux clichés. Cette sortie est presque rendue une habitude pour moi, j’ai d’ailleurs écrit quelques billets là-dessus (ici et ). Mais les architectures du Vieux-Montréal, mélangées à la douceur de la nuit, m’y ramènent encore et encore.

Trève de papotage, voici ce que j’en ai retenu.


Sans titre


Sans titre

Ci-dessous, une petite incursion là où les gens ne regardent pas. L’arrière-scène des différents attraits, c’est aussi ça la vie du Vieux-Montréal.


En coulisses dans le Vieux-Montréal

Un petit bistro qui a attiré mon attention sur la rue Saint-Paul. Le voici en deux variantes, soit couleur et presque noir et blanc.


Fin de soirée au Piano Rouge


Fin de soirée au Piano Rouge (version partiellement noire et blanche)

Les différents éclairages colorés mis en valeur par la nuit sont un véritable spectacle qu’on manque lorsqu’on se limite aux heures touristiques.


Sous le bleu de la rue Saint-Paul

Fin de soirée, on commence une remontée vers le centre-ville. On s’approche progressivement d’un endroit moins charmant…


Montréal, vivante à toute heure

Voilà, presque rentré, on «close» cette nuit des longues expos!


Le métro arrive

Une réflexion au sujet de « La nuit des longues expos »

Laisser un commentaire