Cyberpresse et le respect des licences Creative Commons

Cyberpresse aurait-il violé une licence Creative Commons?

En me promenant sur la page d’accueil du journal en ligne, je suis tombé sur l’article «L’aéroport City Center de Toronto devient Billy Bishop», dans la section Affaires. Allez savoir pourquoi je l’ai ouvert, car le sujet ne m’intéresse pas particulièrement.

Mais sous la photo qui accompagne l’article, il y a la mention «Photo jamiegreen08, Flickr». Une petite recherche m’a rapidement mené à cette photo, intitulée «Porter» et effectivement prise par un certain jamiegreen08. La photo est protégée par une licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0, qui interdit l’utilisation commerciale de la photographie.

Si Cyberpresse ce n’est pas du commercial… J’ai avisé le photographe via la zone de commentaires sous la photo. J’ai hâte de savoir la suite!

J’espère juste qu’il n’a pas donné son âme au diable en donnant la permission à une organisation aussi rentable que la Power Corporation d’utiliser une de ses photos gratuitement…

Mise à jour 2 [25 mars 2011]: J’ai récemment appris que non, Cyberpresse n’a pas violé la licence Creative Commons. Car même si on peut dire que Cyberpresse fait le commerce de l’information, ça demeure une utilisation éditoriale, ce qui n’est pas interdit par les licences Creative Commons non-commerciales.
Mise à jour 1: J’ajoute une capture d’écran, au cas où la photo serait retirée.

3 réflexions au sujet de « Cyberpresse et le respect des licences Creative Commons »

  1. @Laurent: Un des commentaires au billet de Patrick Lagacé, à la suite de plusieurs qui ont mentionné le viol de licence, est:

    «Je constate que certaines personne ne savent pas ce qu’est une licence Creative Commons. Ce qui ne me surprend pas du tout. Ce qui me surprend, cependant, c’est que constater que certaines personnes ne comprennent pas “for non-commercial purposes only” qui veut simplement dire que les créateurs de ce vidéo ne veulent pas que quelqu’un d’autre fasse payer pour voir cette vidéo.
    Est-ce que quelqu’un ici a dû payer pour voir ce vidéo ? Non, bien sûr.»

    C’est en plein ce que je n’aime pas de la clause non-commerciale de Creative Commons: c’est si flou! Ça veut tu dire qu’il faut pas faire payer pour le voir, qu’il faut pas le publier sur un site qui pratique une forme de commerce, etc? Bref, j’en ai carrément écrit ma propre licence en fin de semaine, tellement ça m’énerve ce détail. J’espère que Creative Commons réglera ce problème un jour.

    Vu ce flou, Cyberpresse pourrait être dans son droit, en fait. Dans La Presse elle-même, c’est clair que non. Mais sur le web où l’article est gratuit… ahhh, les flous juridiques.

    Mise à jour: Quatre commentaires plus bas, quelqu’un relatait d’un cas aux Pays-Bas où le site web gratuit d’un journal a utilisé une photo Flickr sous licence CC non-commerciale et s’est fait revirer de bord par un tribunal. C’n’est pas au Canada, mais ça donne une idée. Je vais chercher un peu dans la jurisprudence canadienne pour des cas touchant Creative Commons. Ça m’intéresse.

Laisser un commentaire