Les manifestants faits en chocolat

Une manifestation de soir c’est bien, mais deux c’est mieux! Une semaine après la manifestation de 5000 personnes du 5 mars, la tranquillité que la pluie imposait au parc Émilie-Gamelin fut brisée par le rassemblement des gens venus participer à une marche nocturne. Toutefois, ce ne sont qu’environ 200 personnes qui se sont déplacées cette fois, donnant par moment l’impression que la police formait un plus gros groupe.

Les manifestants et manifestantes sont fait(e)s en chocolat, faut croire.

Voici donc quelques photos de l’événement. Commençons avec le rassemblement, où la police rencontrait les manifestants et manifestantes, notamment pour les mettre en garde qu’il n’y aurait aucune tolérance quant au port du masque ou du foulard.

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »001″]

Continuons avec la marche en elle-même.

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »005″]

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »007″]

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »018″]

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »019″]

La police contrôlait assez bien le trajet et semblait avoir pour objectif de garder la manifestation loin de la rue Sainte-Catherine. Serait-ce une opération charme envers les commerçants qui ont gueulé dans les médias récemment?

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »015″]

Signe de la fin, le groupe était rendu tellement petit qu’aucune résistance ne fut manifestée lorsque la police exigea l’emprunt du trottoir.

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »032″]

L’événement prit fin lorsque la police força les manifestants et manifestantes à descendre dans la station Berri-UQAM. Voilà qui sera bon pour les statistique d’achalandage de la STM! *Pou doum tshi!*

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »037″]

[photo format= »650″ date= »20130312″ haut= »662″ numero= »039″]

Ça sera évidemment ajouté à ma banque d’images, et je compte y créer un album spécifique aux manifs de soir. Comme disait un gros oiseau dans je-ne-me-souviens-plus quelle émission pour enfants… Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Bisous bisous! 😉

Parce que même la police, ça manifeste

Alors que, lundi et mardi, les étudiants et étudiantes recevaient les petits soins de la police, ce matin ce fut au tour des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de prendre la rue.

Non, je ne vous mens pas. La Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM) a appelé ses membres à manifester devant le Quartier général du corps policier, rue St-Urbain, pour dénoncer le retour à une ancienne façon de modeler les horaires de travail, avant le début d’un projet-pilote présentement en cours et très apprécié par les troupes. Je vous laisse lire le communiqué de la FPPM envoyé ce matin pour en savoir plus sur leurs revendications. Également, le journaliste Brian Myles en parle dans Le Devoir.

Avant les photos, quelques anecdotes.

  • La manifestation d’agent(e)s du SPVM était encadrée par… des agent(e)s du SPVM. Garder une apparence d’indépendance entre les participant(e)s et les policier(ère)s qui les encadrent, par exemple en confiant cette tâche à la Sûreté du Québec, n’a pas semblé être jugé important.
  • Un petit groupe, d’au plus une dizaine d’individus, de gens opposés à la brutalité policière et aux méthodes du corps policier s’est déplacé sur le lieu de la manifestation. Ces « contre-manifestant(e)s » furent toutefois tenu(e)s à l’écart par des agent(e)s en uniforme.
  • Selon le journaliste Karim Benessaieh, de La Presse, un manifestant du côté de la police s’est permis l’envoi d’une balle de neige vers le groupe de carrés rouges. Les troupes assignées à l’encadrement n’ont toutefois pas jugé le geste digne d’une intervention.

Voilà, je vous ai assez fait attendre. 😉

[photo format= »650″ date= »20130228″ haut= »664″ numero= »031″ desc= »Yves Francoeur, président de la FPPM »]

[photo format= »650″ date= »20130228″ haut= »664″ numero= »027″]

[photo format= »650″ date= »20130228″ haut= »662″ numero= »006″]

[photo format= »650″ date= »20130228″ haut= »664″ numero= »009″]

[photo format= »650″ date= »20130228″ haut= »664″ numero= »008″]

C’est assez rare que les rôles s’inversent, je ne pouvais quand même pas manquer ça! 🙂

Colère 24h contre le matricule 728

Vendredi soir, entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées au parc Émilie-Gamelin pour une manifestation nocturne. Actualité récente oblige, c’est la constable du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) portant le matricule 728 qui était l’objet de la marche, durant laquelle son congédiement et une enquête publique sur le comportement des forces policières furent réclamés.

Pour moi, ce fut l’occasion de tester ma dernière acquisition, l’appareil-photo Nikon D7000, dans ses performances ISO. Et le résultat fut concluant: à 6400 ISO dans l’obscurité, j’obtiens un bruit tout à fait acceptable. Pierre-Luc est heureux.

On y va donc en images.

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »010″ haut= »663″]

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »018″ haut= »663″]

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »031″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »037″ haut= »663″]

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »044″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20121012″ numero= »052″ haut= »663″]

Voilà!

Monsieur l’agent s’en va à l’hôtel

Hier matin, La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (qui aurait vraiment besoin d’un acronyme officiel… héhéhé) appelait les militant(e)s de tous les horizons à bloquer l’accès au Centre de commerce mondial. Mais celui-ci ayant été préventivement fermé, selon ce qu’on m’a dit, le groupe a traversé la rue avec ses cliques, s’est claques et ses banderoles pour bloquer la Tour de la Bourse ainsi que l’hôtel Delta, celle-ci étant aussi une porte vers la tour.

Si le blocage des autres accès à la tour s’est déroulé dans le calme, la direction de l’hôtel n’a pas trop apprécié d’avoir des « pouilleux » sur son terrain et a demandé à la police d’intervenir. Ce que celle-ci a fait progressivement jusqu’à midi, environ, où tou(te)s les manifestant(e)s étaient hors du terrain de l’hôtel… mais où celui-ci était ironiquement encore bloqué par la police.

[photo format= »650″ date= »20120216″ numero= »440″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120216″ numero= »467″ haut= »670″]

Je vais sortir davantage de photos, surtout de l’activité aux autres portes. Car il n’y a pas seulement eu de l’action avec la police, il y a eu toutes sortes d’autres choses.

Station Bonaventure, on se souvient de Farshad

Des militant(e)s contre la brutalité policière ont appelé la population à se rassembler à la station de métro Bonaventure, ce soir, en mémoire de Farshad Mohammadi, ce sans-abri abattu par la police vendredi.

[photo format= »650″ date= »20120110″ numero= »135″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120110″ numero= »106″ haut= »669″]

[photo format= »650″ date= »20120110″ numero= »156″ haut= »669″ desc= »Alexandre Popovic »]

Un autre rassemblement aura lieu ce vendredi, cette fois devant le quartier général du SPVM. J’y serai également.