L’autobiographie involontaire de Falardeau

Le cabaret La Tulipe accueillait hier soir le lancement du livre posthume Un très mauvais ami de Pierre Falardeau, paru chez Lux Éditeur. Ce livre raconte une partie de sa vie en rassemblant ses correspondances avec Leon Spierenburg, un peintre hollandais. Une sorte d’autobiographie… sans le vouloir.

Pour l’occasion, les Zapartistes ont procédé à une lecture devant public d’une partie de ces lettres, un spectacle fort en émotions et en rire… et même un peu en tristesse! Voici une brève sélection photographique.

[photo date= »20111110″ format= »650″ haut= »669″ numero= »091″]

[photo date= »20111110″ format= »650″ haut= »664″ numero= »065″ desc= »Christian Vanasse »]

[photo date= »20111110″ format= »650″ haut= »664″ numero= »099″ desc= »François Parenteau »]

[photo date= »20111110″ format= »650″ haut= »669″ numero= »115″]

Voyez l’album de la soirée sur ma banque d’images, qui gonflera de beaucoup dans les prochains jours.