Quand on vit dans un abribus de verre

Depuis dimanche, l’abribus de l’arrêt où je prends l’autobus chaque jour présente un bien triste spectacle: trois de ses panneaux de verre ont pulvérisés. Vandalisme ou accident de voiture, je l’ignore. Mais avec les enfants de quatre écoles, dont deux primaires, qui foulent ce trottoir de Montréal-Nord chaque jour, l’irritation se fait sentir les résidents et résidentes du coin devant le nettoyage qui tarde.

Voici donc… oh, quoi, est-ce que j’ai vraiment perdu du temps à photographier ça, demandez-vous? Bien sûr que oui! 🙂

[foto idPiece= »1863″]

[foto idPiece= »1862″]

[foto idPiece= »1860″]

Enfin, parce que les photos complètement flattes sont malgré tout en demande…

[foto idPiece= »1861″]

Bonne journée! 🙂