Libarté de stationnement

Lundi, petite escapade à Québec. À l’arrivée chez les Nordiques, pause toilettes, on se rend dans un centre commercial. Ce fut l’occasion de découvrir la culture Ville-de-Québecoise en matière de stationnement…

Libarté, man.

(Voudrais pas être le gars qui va devoir ouvrir sa portière sans la cogner contre l’autobus…)

Cyberpresse et le respect des licences Creative Commons

Cyberpresse aurait-il violé une licence Creative Commons?

En me promenant sur la page d’accueil du journal en ligne, je suis tombé sur l’article «L’aéroport City Center de Toronto devient Billy Bishop», dans la section Affaires. Allez savoir pourquoi je l’ai ouvert, car le sujet ne m’intéresse pas particulièrement.

Mais sous la photo qui accompagne l’article, il y a la mention «Photo jamiegreen08, Flickr». Une petite recherche m’a rapidement mené à cette photo, intitulée «Porter» et effectivement prise par un certain jamiegreen08. La photo est protégée par une licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0, qui interdit l’utilisation commerciale de la photographie.

Si Cyberpresse ce n’est pas du commercial… J’ai avisé le photographe via la zone de commentaires sous la photo. J’ai hâte de savoir la suite!

J’espère juste qu’il n’a pas donné son âme au diable en donnant la permission à une organisation aussi rentable que la Power Corporation d’utiliser une de ses photos gratuitement…

Mise à jour 2 [25 mars 2011]: J’ai récemment appris que non, Cyberpresse n’a pas violé la licence Creative Commons. Car même si on peut dire que Cyberpresse fait le commerce de l’information, ça demeure une utilisation éditoriale, ce qui n’est pas interdit par les licences Creative Commons non-commerciales.
Mise à jour 1: J’ajoute une capture d’écran, au cas où la photo serait retirée.

Avec vue sur le pont, s’il vous plait

Un certain journal en lock-out 1 parlait hier d’un édifice à condos pour le moins étrange. Il est situé presque sous le pont Jacques-Cartier (carrément à côté de sa structure), coin René-Lévesque et De Lorimier. Selon l’article, son promoteur dit avoir tout vendu rapidement. J’me demande bien comment il a fait, ce coin est tellement repoussant!

PLD_20100219_020

PLD_20100219_003

Pour ceux qui ne connaissent pas très bien cette intersection de Montréal, dites-vous que presque tous les véhicules qui sortent du pont pour se rendre au centre-ville passent devant ce bâtiment et tournent soit sur René-Lévesque, soit sur l’autoroute Ville-Marie (juste après René-Lévesque). Alors bonjour le traffic, le bruit et le CO2! Et ça, c’est sans compter le bruit qui vient du pont. J’espère, pour les futurs résidents, que le 300 000$ qu’ils ont payé inclut une insonorisation à tout casser…

PLD_20100219_005
Avec vue sur le pont, s’il vous plait! Je sais que ce garde-fou est là pour les travailleurs qui construisent le bâtiment, mais il laisse un petit peu entendre qu’une terrasse pourrait y être installée… Beurk.

PLD_20100219_010
On peut difficilement habiter plus proche du pont…

PLD_20100219_011

PLD_20100219_018
Manquerait juste des fenêtres sur ce côté… pour une vue privilégiée sur le panneau publicitaire! «Hey mon ami, t’aime-tu ça te lever gaiement au chant des camions et accueilli par une grosse image de cellulaire à tous les matins? Ben viens acheter un condo!»

A présent qu’une telle folie s’est réalisée, j’ai hâte de voir qui sera le promoteur à avoir assez de couilles pour bâtir des condos sous la voie élevée de l’autoroute 40!

1) Oui, j’avoue, j’ai pris le temps de lire un article du Journal de Mourial sur Canoë alors que ses vrais artisans sont en lock-out. On ne m’y reprendra pas trop souvent, promis! 🙁

Filtrage d’un étrange parc

Il faut rendre à César ce qui est à César: Montréal a de très beaux parcs-natures. Celui du Cap-Saint-Jacques fait toutefois figure d’exception… saperlipopette qu’il n’est pas beau! Y’a même des voitures qui circulent dedans… M’enfin, malgré ça, y’a toujours possibilité d’en ressortir de belles images.

Bourses d’études et niaisage fédéral-provincial

Ahhhhh j’avais hâte de publier ces photos. Désolé pour le retard, je devais m’assurer de ne pas faire de cadeau à la police.

C’était le 2 décembre dernier. Dans la foulée de la création du Programme canadien de bourses d’études, l’Association pour une solidarité syndicale étudiante manifestait pour réclamer que le Québec reçoive sa part de l’argent investi. Les étudiant(e)s ont d’ailleurs obtenu gain de cause récemment à ce sujet, bien que Québec semble vouloir en prendre une partie pour payer la dette. Au programme, une marche et deux occupations: le hall d’entrée de l’Agence du revenu du Canada et le bureau de comté du ministre Bachand, sur Côte-des-Neiges.

Facebookiens et Facebookiennes, vous pouvez voir et commenter ces photos et quelques autres sur la page de l’événement, dans la section des photos.