L’exploitation des chevaux, calèche à désirer

L’Association Terriens, un groupe militant pour le droit des animaux, tenait pour une quatrième fois une vigile silencieuse devant un poste d’attente de calèches dans le Vieux-Montréal afin de sensibiliser le public sur la question.
Continuer la lecture de L’exploitation des chevaux, calèche à désirer

Basilique en flocons

Il y a de ces endroits où on retourne toujours même si on croit qu’il n’y a plus rien d’original à en tirer, que tout a été fait. Mais on y retourne malgré ça, comme pour se tester soi-même. Ou simplement pour s’amuser.

Hier soir, malgré le ciel pas très beau, je me suis offert une nouvelle ballade nocturne dans le Vieux-Montréal avec mon trépied. Voulant profiter de groupes de touristes hivernaux (oui oui, il y en a même à 20h!), je me suis arrêté à la Place d’Armes pour tenter d’aller chercher des images de gens massés devant la Basilique Notre-Dame.

[photo format= »650″ date= »20130104″ haut= »664″ numero= »005″]

[photo format= »650″ date= »20130104″ haut= »664″ numero= »009″]

[photo format= »650″ date= »20130104″ haut= »664″ numero= »013″ desc= »Deux statues imbriquées dans la façade avant de la Basilique Notre-Dame vues au travers des branches d’un faux arbre sur la Place d’Armes décoré aux lumières de Noël. »]

J’ai travaillé bien sûr sur d’autres compositions dans le Vieux-Montréal, mais ma soirée fut brutalement interrompue par les éclaboussures d’un automobiliste. Toujours sympathique, surtout quand la pluie, aussi faible fut-elle, nous empêche de nettoyer le filtre de l’objectif sur place. M’enfin, ça forcera donc une autre sortie! 🙂

Le vide soudain

Comme une nouvelle construction, je m’étais habitué à la présence des indigné(e)s au Square Victoria. Un mois et demi d’occupation, ça a l’air de rien mais ça change les points de repère lorsqu’on passe souvent par là.

Une histoire d’encre ultra-violette utilisée par la police sur les manifestants m’a conduit à me rendre au Square Victoria hier soir pour rencontrer une militante arrêtée vendredi matin. Il n’y avait finalement pas de quoi fouetter un chat avec cette encre, mais j’ai quand même pu réaliser à quel point le secteur semble très vide, maintenant que le cocon plein de vie qu’était l’occupation n’est plus. Comme un champ de bataille déserté après la guerre. Ce vide nous raconte une histoire, même, à travers les quelques bacs de recyclage encore présents et l’odeur de produits nettoyants.

[photo date= »20111128″ format= »650″ haut= »664″ titre= »Le vide soudain » numero= »002″]

Ça fait un drôle de changement. On va se réhabituer, sans doute!

Ciel d’injustice

Vu le don du Palais de justice à pondre des jugements assez louches merci, je planifiais depuis quelques temps prendre des images du Palais de Justice sous un ciel orageux. Manquait juste l’orage. Or, surprise, un orage et moi en même temps dans le Vieux-Montréal aujourd’hui. Voici donc le résultat de cette rencontre.

[photo format= »650″ date= »20110913″ haut= »669″ numero= »124″]

[photo format= »650″ date= »20110913″ haut= »669″ numero= »128″]

Soif de vengeance

Vous savez probablement déjà que cet après-midi avait lieu une manifestation devant tout plein de Palais de justice pour s’opposer au jugement du procès de Guy Turcotte. Sans surprise, cette manifestation avait une succursale à Montréal. Y’avait peu de gens, considérant la médiatisation de l’événement.

Savez-vous ce qui m’énerve de toute cette histoire-là? C’est qu’il n’y a pas moyen de discuter avec un opposant au verdict sans entendre des points purement émotifs. Cette pancarte en est la plus belle illustration:

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »042″ haut= »664″ titre= »Point Godwin! » desc= »Notez la moustache hitlérienne sur la photo de Guy Turcotte. »]

Et c’était le sentiment qui régnait durant toute la manifestation. De l’émotion, un désir de vengeance, le goût de le voir payer, le p’tit crisse! Du reste, c’était une manifestation que j’ai trouvée plutôt ennuyeuse. Même celles de la CSN sont plus divertissantes.

Quoi qu’il en soit, j’en viens à ma raison d’être à cette manifestation, c’est à dire les photos.

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »014″ haut= »664″ desc= »Laurie, jeune fille ayant beaucoup participé à la mobilisation »]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »010″ haut= »748″]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »021″ haut= »778″ desc= »Isabelle Gaston, mère des deux enfants »]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »026″ haut= »736″]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »027″ haut= »664″]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »031″ haut= »669″ titre= »Les toutous se souviennent »]

[photo date= »20110806″ dossier= »06-guy-turcotte » numero= »047″ haut= »664″ titre= »Plus de justice en appel? »]

Ce blogue ayant comme sujet la photographie, j’apprécierais que la section des commentaires ne dérape pas trop vers le pseudo-débat autour du verdict. Le tour a déjà été fait maintes et maintes fois sur d’autres tribunes. Parlons photographie, médias, etc. Merci!