Ces visages qui occupent Montréal

Parce que ce mouvement est un incontournable pour un photographe d’actualité, je suis retourné à Occupons Montréal pour croquer quelques images du quotidien, une fois le lancement et les costumes passés. Voici quelques visages croqués sur le vif durant un petit atelier.

[photo format= »650″ date= »20111018″ numero= »004″ desc= »Pierre Lesage » haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20111018″ numero= »008″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20111018″ numero= »012″ titre= »Le photographe-rôdeur du nord » haut= »664″]

Et, en guise de petit bonbon, la photo de Louise Harel portant le carré rouge lors de sa visite à la Place du peuple. Si des médias (je pense ici aux médias étudiants) sont intéressés par une version en haute résolution pour publication, contactez-moi.

[photo format= »650″ date= »20111018″ numero= »030″ dispo1000= »non » desc= »Louise Harel »]

Montréal occupée

Hier après-midi, le mouvement d’occupation contre la domination financière gagnait Montréal. Le Square Victoria, au coeur du quartier des affaires, a été transformé en vaste campement militant où des citoyens et citoyennes manifestent leur colère et leur exaspération face aux acteurs du système financier.

Ma seule opportunité pour y aller fut malheureusement ce soir, et les conditions lumineuses de ce parc (entre autres) ne m’ont laissé aucune chance à une heure aussi tardive. Donc je n’ai que ces deux photos à vous ramener. Mais je les aime bien.

[photo format= »650″ date= »20111016″ numero= »017″ haut= »664″ titre= »La dame et la tour »]

[photo format= »650″ date= »20111016″ numero= »018″ haut= »664″]

Si la police se fait tolérante jusque là, j’y retournerai mardi en plein jour pour croquer d’autres images. En attendant, si vous disposez d’un compte sur Facebook, je vous suggère cet album de Toma Iczkovits. On s’y croirait pour vrai.