L’OPDS visite le ministre Jacques Daoust

Avec le mois de mai vient chaque année la Semaine de la dignité des personnes assistées sociales, durant laquelle les organismes oeuvrant auprès de cette part de la population se font plus visibles. Pour sa manifestation annuelle, l’Organisation populaire des droits sociaux de la région de Montréal (OPDS-RM) a jeté son dévolu sur le nouveau député libéral de Verdun, Jacques Daoust, également ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Exportation.

Une très courte marche a précédé une occupation du bureau de circonscription du politicien. Présente à l’intérieur de l’édifice, la police a jugé préférable de laisser l’action suivre son cours et le groupe sortir de lui-même, ce qu’il fit après avoir laissé ses membres coller sur les murs à l’aide de gommette des revendications diverses. Voici une sélection de photos de cet événement. Vous pouvez bien sûr en voir davantage en visitant ma banque d’images! 🙂

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Voilà! 🙂

L’OPDS à l’abordage de la Bourse

L’Organisation populaire des droits sociaux de la région de Montréal (OPDS-RM) tenait aujourd’hui sa manifestation annuelle dans le cadre de la Semaine de la dignité des personnes assistées sociales. Rassemblement au Carré Phillips, petite promenade dans les rues du centre-ville, pour aboutir devant la Tour de la Bourse pour une petite action symbolique.


Sans titre


Sans titre


Sans titre


Sans titre


Sans titre

Pourquoi la Tour de la Bourse? Parce que Julie Boulet, la ministre québécoise de l’Emploi et de la Solidarité sociale, y a son bureau. Bel emplacement, non? L’OPDS-RM a donc invité les manifestant(e)s à lancer des boulets sur un bateau symbolisant la richesse.


Sans titre


Sans titre


Sans titre


Sans titre


La victoire du pirate populaire

Coup de pouce pour l’OPDS

Le 6 octobre dernier se tenait au Club Soda le spectacle-bénéfice de l’Organisation populaire des droits sociaux (OPDS) de Montréal. Au menu: Eve Cournoyer, Paul Cargnello, Yvon Deschamps et Richard Desjardins.

Ce billet vient donc compléter la mini-série entamée avec celui sur la conférence de presse annonçant le spectacle.

Le spectacle s’est d’abord ouvert avec une courte présentation théâtrale par une des fondatrices de l’OPDS.


Sans titre

Eve Cournoyer est ensuite montée sur scène, armée de sa guitare…


Sans titre

… pour plus tard être rejointe et relayée par Paul Cargnello, avec qui elle a fait profiter le public de son « reggae blanc » avant de lui céder la scène.


Sans titre


Sans titre


Sans titre

Je ne croyais pas que je verrais un jour Yvon Deschamps sur scène. Bien qu’il n’ait jamais vraiment pris sa retraite malgré ses deux annonces à cet effet, on sent qu’il baissera progressivement la cadence, âge oblige. Mais je fus gâté, l’espace d’une courte prestation ce soir-là, car ce que M. Deschamps nous a servi était superbe. Un mélange de vieux et moins vieux sketchs adaptés pour la soirée. J’en ai ri en masse!


Sans titre

Puis, dernière prestation mais non la moindre, Richard Desjardins.


Sans titre


Sans titre


Sans titre

Fin! Avec des applaudissements bien nourris.


Sans titre

L’OPDS annonce son spectacle-bénéfice

Ce matin, au bureau de la CSN, avait lieu une conférence de presse de l’Organisation populaire des droits sociaux de la région de Montréal (que j’appelerai, à partir de maintenant, OPDS, si vous le voulez bien…). Celle-ci annonçait la tenue de son spectacle-bénéfice le mercredi 6 octobre. Au menu: Richard Desjardins, Yvon Deschamps, Eve Cournoyer et Paul Cargnello. 50$ pour une bonne cause.

Trève de plogue, voici ce que j’ai retiré de ce point de presse.


Richard Desjardins et Marie-Christine Latte, la porte-parole de l’OPDS


Eve Cournoyer et Paul Cargnello


Comme quoi des camarades en attirent toujours d’autres! À l’oeuvre, le photographe Alain Décarie, de Rue Frontenac.

Pauvreté: on papote

C’est aujourd’hui que notre bon ministre de la solidarité sociale, Sam Hamad, tient sa consultation à Montréal pour fignoler son deuxième plan d’action sur la lutte à la pauvreté. Consultation et plan d’action dans la même phrase, ça fait beaucoup de papotage. L’Organisation populaire des droits sociaux a donc décidé de dénoncer ce processus biaisé en tenant une petite action symbolique devant l’Auberge Universel, où a lieu la consultation.

C’est en bravant l’heure très matinale, le froid et le brouillard que plusieurs dizaines de citoyen(ne)s ont répondu à l’appel et réclamé un revenu de citoyenneté universel et inconditionnel.

Accompagné du slogan «Sam Hamad s’en torche des pauvres!», le symbole choisi disait tout.

La manifestation, très matinale, s’est déroulée pacifiquement d’un bout à l’autre, sous l’oeil des policiers tolérants…

… jusqu’à ce que le propriétaire de l’hôtel décide qu’il en avait assez et fasse chasser les manifestant(e)s de son terrain.

En bons soldats, les policiers (pas identifiés, comme de raison), renvoyèrent les pauvres à la rue.