Hamza Babou: «Il y a un danger pour la liberté», selon Julius Grey

La décision du juge Denis Laberge, le 17 avril dernier, de maintenir le militant uqamien Hamza Babou derrière les barreaux jusqu’à son procès continue de faire réagir. Ce matin, le député solidaire Amir Khadir et l’avocat Julius Grey ont parlé de l’aspect politique allégué du jugement ainsi que d’une possible dérive de l’opinion publique sur le droit criminel.

À lire chez 99%Média!