Et voici Luna

Dans mon billet précédent, je vous proposais mes premières photos de grossesse. Cette fois, je vous présente Luna, la toute dernière de Charlie-Kate et Mathieu, moins de deux semaines après sa naissance.

[photo format= »650″ date= »20111119″ numero= »012″ haut= »664″ titre= »Confort de jeunesse »]

[photo format= »650″ date= »20111119″ numero= »004″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20111119″ numero= »106″ haut= »664″ desc= »Dorothée, une des soeurs de Luna, qui s’occupe de sa nouvelle petite soeur »]

La manif toute garnie

Constat 1: j’ai besoin de rafraîchir un peu ma banque de photos de manifestations et de policier(ère)s en beau fusil.
Constat 2: y’a une manifestation anti-capitaliste aujourd’hui.
Conclusion: ça tombe-tu ben!

Voilà ce qui m’a donc conduit à cette manifestation, qui a débuté par un rassemblement au parc Émilie-Gamelin. Pour une rare fois, j’y allais sans aucun chapeau de manifestant. Seulement comme photographe.

La logique pourrait nous porter sans doute à croire que les manifestations festives syndicales rassemblent le mieux les gens issus de toutes les sphères de la société. Peut-être que ce fut le cas jadis. Mais, aussi ironique que ça puisse paraître, un coup d’oeil sur le terrain montre que ce sont les manifestations plus radicales, beaucoup plus sujettes aux conflits entre manifestant(e)s et policier(ère)s, qui attirent cette diversité.

Autant on y rencontre, à une extrême, des parents qui se rassemblent avec leurs enfants dans une ambiance toute spéciale pour eux…


Des bulles pleines d’idées

… autant, à l’autre extrême, se présente la caricature parfaite du militant d’extrême-gauche, soit celui qui paranoïe dès qu’un appareil-photo s’approche à moins de cent mètres et qui voit dans tous nos mots des sous-entendus sexistes, racistes, capitalistes, en voulez-vous, en v’la.


Vade retro satana

Ne cherchez pas la beauté ni la réussite de la deuxième photo, c’est plus un souvenir cocasse… et loquace! Cette militante semblait se croire investie d’une mission divine pour empêcher les photographes de pixeliser des gens qui portaient une bannière. Bouchée bien comme il faut, elle ne voulait pas comprendre que, si on ne veut pas être pris en photo, on ne se met pas à l’avant-plan en portant une bannière… M’enfin. Je lui pardonne. 😛

Me voilà donc avec de quoi m’occuper dans les prochains jours afin de nourrir ma banque d’images. 🙂

Bébé informé en vaut deux

Dorothée, la toute jeune fille de Charlie-Kate

Transmettre la curiosité
Transmettre la curiosité (voir sur Flickr)

Bébé informé en vaut deux
Bébé informé en vaut deux (voir sur Flickr)

Ces deux photos ont été prises juste avant le mariage de Charlie-Kate. Pour lequel des photos s’en viennent sur ce blogue, très bientôt! 🙂