Politisés de jour comme de nuit

Pour souligner plusieurs nouvelles entrées en grève d’associations étudiantes aujourd’hui, le Conseil régional de l’ASSÉ à Montréal (CRAM), le bras régional de l’association nationale, conviait la population étudiante à une manifestation dont le point de départ était au parc Émilie-Gamelin. Le rassemblement ayant eu lieu à 16 heures, ça sentait la manifestation de soir!

Et j’ai été gâté. 🙂

Tout d’abord, quelques portraits pris sur le lieu de rassemblement.

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »003″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »036″ haut= »1000″ larg= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »120″ haut= »664″]

Ensuite, parce que c’est toujours commode, une photo classique de la bannière de tête, alors que le cortège remontait la rue Sanguinet après être passé près du Cégep du Vieux-Montréal.

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »176″ haut= »664″]

Et, finalement, mon moment préféré de la soirée, la manifestation de soir!

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »333″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120220″ numero= »315″ haut= »1000″ larg= »669″]

Comme toujours, ces photos, ainsi que d’autres, seront bientôt sur ma banque d’images.

Les étudiant(e)s repartent en guerre

Mardi après-midi, manifestation étudiante. Le Conseil régional de l’ASSÉ à MOntréal conviait les étudiant(e)s et autres supporteurs de la cause à une manifestation contre la hausse des frais de scolarité qui a été annoncée par le gouvernement. Au programme, rassemblement au Carré St-Louis, suivi d’une marche jusqu’au bureau de Jean Charest et l’Université McGill, avec un petit arrêt au puits à l’UQAM.

Comme je le disais dans [refint numero= »969″ texte= »mon précédent billet sur l’évémement »], beaucoup d’énergie et de passion s’y dégageait. C’était très plaisant à photographier.

[photo format= »650″ date= »20111004″ dossier= »04-cram » numero= »033″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20111004″ dossier= »04-cram » numero= »048″ haut= »669″]

[photo format= »650″ date= »20111004″ dossier= »04-cram » numero= »121″ haut= »664″]

[demi310 date= »20111004″ dossier= »04-cram » p1_num= »142″ p1_haut= »664″ p2_num= »174″ p2_haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20111004″ dossier= »04-cram » numero= »084″ haut= »664″ titre= »Le passage éclair »]

[demi310 date= »20111004″ dossier= »04-cram » p1_num= »124″ p1_haut= »669″ p2_num= »181″ p2_haut= »669″]

[demi310 date= »20111004″ dossier= »04-cram » p1_num= »224″ p1_haut= »669″ p2_num= »242″ p2_haut= »669″]

En page 2 de ce billet, voyez une série de photos des gens présents à la manifestation. Sentez-vous bien à l’aise de les utiliser comme photo de profil sur les réseaux sociaux si vous y apparaissez, mais sans recadrage ni retrait du logo.

Colère, convictions, feu sacré

En attendant de «vraies» photos de la manifestation du CRAM mardi après-midi, en voici une qui illustre la colère des jeunes qui ont manifesté. Originalement, la photo était un flop monumental, complètement brûlée. Mais j’ai décidé d’en faire une petite expérience de couleur et de contraste.

L’émotion qu’elle renvoie en valait la chandelle.

[photo format= »650″ haut= »669″ date= »20111004″ dossier= »04-cram » titre= »Le feu sacré » numero= »082″]

D’autres photos d’ici la fin de semaine. J’en ai manqué plusieurs dans les deux dernières années, mais cette manifestation dégageait une énergie et une passion que je n’ai pas vu depuis longtemps. Pleine de chaleur et de feu sacré. Bravo aux participant(e)s. Cette manifestation fut vraiment plaisante a couvrir.