Rafale souverainiste

En l’espace de deux semaines, j’ai eu l’occasion de photographier plusieurs événements dont la plupart avait un point en commun: le mouvement souverainiste au Québec.

Il y a bien sûr eu la Semaine de la souveraineté à l’Université de Montréal, durant laquelle j’ai escaladé la montagne en métro deux fois, soit pour le ministre péquiste Jean-François Lisée et le chef bloquiste Daniel Paillé. Mais il y a eu aussi une conférence de Jean-Martin Aussant, chef d’Option Nationale, dans mon ancien bercail qu’est le Collège de Maisonneuve. Puis, lundi dernier, j’ai assisté à une conférence de presse du Conseil de la souveraineté du Québec concernant les États généraux sur la souveraineté, au Centre St-Pierre. Cet épisode fut d’ailleurs cocasse car j’en ai appris l’existence en croisant mon confrère Mathieu Breton dans la station Beaudry après avoir photographié… une autre conférence de presse au Centre St-Pierre.

On passe donc le tout en rafale. Les photos sont dans ma banque d’images, vous pouvez cliquer sur les liens dans le paragraphe ci-dessus pour les atteindre facilement.

[photo format= »650″ date= »20130122″ haut= »664″ numero= »024″ desc= »Jean-Martin Aussant, chef d’Option Nationale (22 janvier 2013) »]

[photo format= »650″ date= »20130123″ haut= »663″ numero= »026″ desc= »Jean-François Lisée, ministre québécois et député de Rosemont (23 janvier 2013) »]

[photo format= »650″ date= »20130130″ haut= »663″ numero= »032″ desc= »Daniel Paillé, chef du Bloc Québécois (30 janvier 2013) »]

[photo format= »650″ date= »20130204″ haut= »663″ numero= »043″ desc= »Gilbert Paquette, président du Conseil de la souveraineté du Québec (4 février 2013) »]

Voilà! Comme vous voyez, je ne suis pas mort, malgré ma blogo-inactivité depuis le dernier mois. 😉

Québec solidaire parle d’union

Mercredi après-midi, Québec solidaire a convoqué les médias devant l’Église du Saint-Esprit, rue Masson, dans la circonscription prisée par Françoise David. Elle et Amir Khadir ont annoncé la réaction du parti à l’appel à un front uni des partis souverainistes en vue des prochaines élections.

[photo format= »650″ date= »20120620″ numero= »023″ haut= »670″]

[photo format= »650″ date= »20120620″ numero= »042″ haut= »670″]

[photo format= »650″ date= »20120620″ numero= »064″ haut= »670″]

Ces images et quelques autres sont disponibles dans ma banque d’images, bien entendu.

Un chercheur, un micro, une fournaise

Ce matin, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) conviait les médias pour la présentation d’une nouvelle note, cette fois sur le financement à l’activité du système public de santé.

Ça se passait dans les locaux du Comité social centre-sud, où l’IRIS a aussi son bureau. Une conférence de presse bien simple: un orateur (en l’occurrence le chercheur Guillaume Hébert) sans diapositives numériques, un micro et un instrument de torture… euh, pardon, un pichet d’eau pour l’orateur, je veux dire. Mais avec la température d’aujourd’hui, c’est presque synonyme. 1 Et le Comité social ne m’a pas paru avoir ce qu’il y a de plus à l’épreuve des canicules comme bâtiment. 😛

Trève de chiâlage contre Dame Nature, débutons.

[photo format= »650″ date= »20120620″ numero= »008″ haut= »669″ desc= »Guillaume Hébert, chercheur pour l’IRIS »]

[photo format= »650″ date= »20120620″ numero= »015″ haut= »670″]

Ces photos et quatre autres sont disponibles dans ma banque d’images. Si le sujet vous intéresse, je vous réfère au site web de l’IRIS pour y lire la note socio-économique en question.

1) Oui, je sais, j’ai fait pire, j’avais un café glacé. 😛

Maestro, revendique!

Ce matin, le Mouvement de mobilisation des étudiants en musique (MMEM)se présentait aux médias. Il s’agit d’un groupe indépendant des associations nationales qui a pour but d’amener les étudiants et étudiantes de musique à travers le Québec à s’impliquer artistiquement dans le mouvement de grève.

Son porte-parole, David Therrien-Brongo, un étudiant en musique à l’Université de Montréal, était accompagné de Jeanne Reynolds, co-porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), de Martine Desjardins, présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et de Léo Bureau-Blouin, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ).

[photo format= »650″ date= »20120311″ numero= »005″ haut= »669″ desc= »David Therrien-Brongo, porte-parole du MMEM »]

[photo format= »650″ date= »20120311″ numero= »007″ haut= »664″ desc= »Jeanne Reynolds, co-porte-parole de la CLASSE »]

[photo format= »650″ date= »20120311″ numero= »077″ haut= »670″ desc= »Martine Desjardins, présidente de la FEUQ »]

Ces photos, et plusieurs autres, sont disponibles dans ma banque d’images, bien sûr.

L’union de l’alliance et de la coalition annonce une manifestation

C’est ce matin que la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (que j’appellerai désormais «COTPSP», si vous le voulez bien 😛 ) et l’Alliance sociale annonçaient l’organisation d’une manifestation commune pour le 12 mars prochain. Grosse conférence de presse avec un arrière-plan de chair et d’os devant lequel Claudette Carbonneau (Confédération des syndicats nationaux), Alexa Conradi (Fédération des femmes du Québec), Réjean Parent (Centrale des syndicats du Québec) et Marie-Eve Rancourt (COTPSP) ont pris la parole.

Avis aux médias: ces photos, ainsi que d’autres, sont disponibles pour publication via le service Photoshelter.


Sans titre


Sans titre


Sans titre


Sans titre