Les Pixelistes à l’Ecomuseum

Aujourd’hui, ce fut le tour du zoo Ecomuseum, à Sainte-Anne-de-Bellevue, de se faire envahir par le groupe de photographie Pixelistes. Un endroit malheureusement peu adéquat pour la photographie, vu la petite taille des cages et enclos (c’en était d’ailleurs pathétique, parfois). Les bonnes compositions étaient assez dures à obtenir, il y avait toujours un décor sécurisé de zoo dans les photos. La chaleur n’aidait pas non plus, plusieurs animaux préférant se cacher à l’ombre.

Voici tout de même quelques clichés.

[photo format= »650″ date= »20120714″ numero= »021″ haut= »669″ titre= »Chercher la sortie du sandwich » desc= »Un dindon sauvage observe les gens au travers de la clôture de son enclos. »]

[photo format= »650″ date= »20120714″ numero= »027″ haut= »670″ desc= »Un dindon sauvage se promène dans son enclos. »]

[photo format= »650″ date= »20120714″ numero= »059″ haut= »670″ desc= »Un loup gris marche vers une zone ombragée de son enclos. »]

[photo format= »650″ date= »20120714″ numero= »114″ haut= »669″ desc= »Un pygargue à tête blanche, perché, observe les gens. »]

Je les ajouterai bientôt à ma banque d’images. Je vous indiquerai aussi, dès qu’il sera disponible, le lien où vous pourrez voir les photos de l’ensemble des participant(e)s.

Huit pattes et huit objectifs

Les araignées aiment bien le bloc appartement où je réside. Chaque soir d’été, elles sont plusieurs à refaire leurs toiles sous le auvent à l’entrée de l’édifice.

Aujourd’hui, une de ces araignées a décidé de sortir avant les autres, et elle a commencé son travail en plein jour! Évidemment, je n’ai pas pu m’en empêcher…

[photo format= »650″ date= »20120502″ numero= »008″ haut= »664″]

J’en prendrai sans doute d’autres lorsqu’elles seront beaucoup à oeuvrer de soir. À suivre! 🙂

Boxy la boxer

Hier après-midi, direction la fête d’anniversaire d’un membre de ma parenté. Je résiste donc et laisse mon appareil-photo chez moi. Arrive là-bas, le parent en question me montre son nouveau Nikon D7000… au diable la résistance! 😛

Voici donc ma première rencontre avec Boxy, une femelle boxer âgée d’un an.

[photo date= »20110723″ numero= »014″ haut= »748″]

[photo date= »20110723″ numero= »004″ haut= »662″]

La police monte sur ses grands chevaux

Ce n’est pas tout le monde qui le sait, mais la police de Montréal a une équipe de cavalerie dans ses rangs. Présents pour patrouiller lors d’événements spéciaux, les agents à dos de cheval se retrouvent aussi au travail avec l’escouade anti-émeute! Ils impressionnent pas mal plus les manifestants que leurs confrères au sol, d’ailleurs. Le SPVM en parle sur son site web, si le sujet vous intéresse.

Quoi qu’il en soit, je les ai photographiés sur le terrain hier lors de la manifestation anti-capitaliste.


1. Sans titre [acheter une licence]


2. Sans titre [acheter une licence]


3. Sans titre [acheter une licence]


4. Histoire de pattes [acheter une licence]


5. Sans titre [acheter une licence]

Peut-être bientôt une visite de l’écurie? 🙂

La plume et la perceuse

Qu’est-ce qui est tout léger mais qui perce des trous avec grâce? Le grand pic, bien entendu! J’ai eu le plaisir aujourd’hui d’en photographier un durant plus d’une demi-heure alors qu’il creusait tout plein de p’tits trous (et de moins petits trous) dans un arbre qui finira bien par ressembler à un fromage suisse.


Sans titre


Sans titre


Sans titre


Sortir les vidanges

Admirez l’oeuvre.


Le cri de douleur