Maisonneuve, Adil Charkaoui, la manif, la contre-manif, le message, pis toute

Après la manifestation avortée de PEGIDA hier, un autre face à face était annoncé aujourd’hui. Un groupe se présentant comme le Collectif pro-charte a appelé à une manifestation devant le Collège de Maisonneuve afin de s’opposer aux cours que l’imam et militant musulman Adil Charkaoui y donne. L’association étudiante du collège, la SOGEECOM, a quant à elle appelé à une réplique.

Contrairement à la veille, la manifestation controversée a bel et bien eu lieu. Au plus fort de l’événement, une vingtaine de personnes ont répondu à l’appel du collectif versus une soixantaine pour l’association étudiante. Une altercation physique entre les deux groupes a eu lieu au tout début de l’événement (CBC en parle) au point où un supporteur du collectif a été arrêté. Un cordon de policiers et policières a séparé les deux groupes pour le reste de la manifestation.

Bien que le Collectif pro-charte se défende d’être raciste, c’est le message qui est ressorti de sa moitié d’événement. Des slogans racistes comme « à bas l’islam » ou violents comme « à mort les intégristes », une entrevue aux médias où un manifestant parlait d’envahissement du Québec par les musulmans et musulmanes, un amalgame répété entre islam et terrorisme, une pancarte « catholique contre l’islamisation », sans compter les commentaires des gens, tout y était pour que ce rassemblement prenne une allure des plus rétrogrades. L’absence de banderole ou de discours officiel n’a pas aidé à dissiper cette allure.

On enchaine en photos. Voyez l’album complet dans ma banque d’images et n’hésitez pas à me contacter pour en utiliser!

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Sans titre
© Pierre-Luc Daoust, tous droits réservés

Laisser un commentaire