Les pandas ne digèrent pas la Poutine

Connaissez-vous les Pussy Riot? Il s’agit d’une formation musicale russe dont trois membres sont présentement détenues pour avoir récité une prière anti-Vladimir Poutine, le président russe, et font face à 7 ans de prison. C’est un peu comme si Loco Locass était arrêté pour Libérez-nous des Libéraux; vous voyez le genre.

À l’appel d’Anarchopanda, le célèbre panda qui donne des câlins et qui se place entre manifestant(e)s et troupes policières, quelques centaines de personnes se sont rassemblées devant le Consulat général de la Fédération de Russie, à Montréal, afin d’exprimer de la solidarité envers le groupe. Je vous laisse lire le texte de Raphaël Dallaire Ferland, du Devoir, pour un résumé de l’événement. Pour ma part, je suis arrivé trop tard pour le rassemblement (qui n’a duré qu’environ une demi-heure), mais j’ai immortalisé quelques moments de la manifestation qui a suivi, traversant le centre-ville pour se rendre au parc Émilie-Gamelin.

[photo format= »650″ date= »20120802″ haut= »664″ numero= »015″]

[photo format= »650″ date= »20120802″ haut= »664″ numero= »019″]

[photo format= »650″ date= »20120802″ haut= »664″ numero= »020″]

[photo format= »650″ date= »20120802″ haut= »664″ numero= »021″]

[photo format= »650″ date= »20120802″ haut= »664″ numero= »023″ titre= »Panda contre Poutine »]

Voilà!

Une réflexion au sujet de « Les pandas ne digèrent pas la Poutine »

Laisser un commentaire