De l’importance de séparer photoblogue et réseaux sociaux

Aux origines de ce photoblogue, les images n’étaient pas hébergées sur le même serveur que le blogue lui-même. C’est Flickr, le célèbre réseau social spécialisé en photographie, qui alimentait ce blogue en images.

Cette méthode avait plusieurs avantages: non seulement je profitais de la vitesse d’affichage des photos venant de Flickr et du redimensionnement automatique, mais aussi j’évitais d’avoir à gérer plusieurs fichiers pour chaque photo.

Mais il y avait aussi un inconvénient, un gros inconvénient, même: la dépendance aux changements d’humeur de Flickr. Je parle évidemment des ennuis techniques, mais aussi des changements d’adresse de fichiers JPG 1, des suppressions de photos (tant par Flickr que par soi-même! 2), ou encore, à l’extrême, la fermeture du service. Et oui, Flickr peut fermer: on l’oublie souvent, si une entreprise semble avoir un modèle d’affaire solide aujourd’hui, nul ne sait ce que les consommateurs voudront demain.

Je parle de Flickr, mais ça vaut aussi pour les autres services du genre. Du jour au lendemain, plutôt que de présenter des photographies, un billet sur votre blogue peut présenter un message d’erreur. Du coup, votre blogue devient beaucoup moins intéressant à visiter, vous en conviendrez. 😉

Où est-ce que je veux en venir? Séparez votre blogue des réseaux sociaux. Les photographies présentées sur votre blogue devraient être hébergées sur le même serveur que le blogue lui-même, ou à tout le moins là où vous avez du contrôle sur les fichiers. Ainsi vous n’aurez pas de mauvaise surprise. Les réseaux sociaux sont une bonne vitrine pour présenter votre travail, mais ne sont pas fiables. Il n’y a aucune garantie que l’usage que vous en faites continuera de donner un bon résultat. Donc pour votre site web ou votre blogue, ne comptez que sur vous-même.

  1. Flickr a une façon particulière de gérer les fichiers JPG. Chaque photo a un identifiant numérique, qui est repris dans le nom de chaque fichier correspondant à la photo. Mais les noms de fichiers comportent aussi une séquence de caractères qui change dès qu’on change le paramètre de confidentialité d’une photo ou qu’on utilise la fonction de remplacement. Donc si je fais de quoi qui change l’adresse des fichiers JPG d’une photo APRÈS en avoir affiché sur le blogue, on y verra de belles images d’erreur de Flickr! 😛
  2. Moi et l’art de faire du ménage sur mon compte Flickr en oubliant que certaines photos sont utilisées depuis le blogue… je m’y connais.

Une réflexion au sujet de « De l’importance de séparer photoblogue et réseaux sociaux »

Laisser un commentaire